Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

Le bon usage des maladies - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





Pattes de salamandres dans la fournaise brûleuse de cadavres mous les herbes épicées par l'urine des morts dansent dans la rage du chien roux



Assis à l'ombre des murs de la falaise hormis celui qui sacrifiait ses poux aux valeurs mort-nées des premières fraises les maux de l'amour cuvent leurs festins



Verte vérole anglaise pelisse

et la brochette de kystes anciens

que n'avez-vous pris sous vos haies pauvres

le mercure mastic des caresses noires



Colorées aux feux d'un céramiste qui ne cherchait que l'honnêteté les maladies ont pris l'air enchanté des miniatures et du pain frais



La
Traumbedeutung mange les chimères donne son éclat aux fleurs de ces seins aux duvets aux chairs aux fentes aux lèvres et casse les bras des pleurs médecins













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen