Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Raymond Queneau

L'archipel - Poéme


Poéme / Poémes d'Raymond Queneau





L'archipel était un bon vieux

qui laissait ses diables d'enfants d'iles

courir à la dérive

mais lorsque l'un d'eux (ou l'une d'elles)

se perdit

mangé (ou mangée) par un méchant volcan

alors il décréta la loi martiale

et fit fusiller sur la place publique

le prépuce du facteur qui lui apporta la triste nouvelle

Le volcan de son côté faisait des siennes

avalait de petits bateaux

engloutissait de grands vaisseaux

mais excrétait des crustacés

qu'il avait bien cuits dans son ventre

et voilà pourquoi les homards et les tourteaux

incommodent les boyaux

Pour revenir à l'archipel il mit sur son épaule une pelle et sous son bras une égoîne scie pour mutiler le
Stromboli 11 fut arrêté emprisonné jugé



condamné aux travaux forcés

mais dans le golfe du
Mexique il s'évada

et se jetant à la mer constitua

les fameuses
Antilles dont

les
Iles principales sont :

La
Trinité
La
Martinique
La
Dominique
La
Jamaïque

Les
Bahamas
Haïti
Saint-Domingue
Porto
Rico

et
Curaçao











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Raymond Queneau
(1903 - 1976)
 
  Raymond Queneau - Portrait  
 
Portrait de Raymond Queneau


Chronologie

Queneau est un véritable acrobate. Toute sa vie il a jonglé entre littérature et mathématiques, malice et gravité, tendresse et dérision, érudition et innocence, humour et amertume. Curieux de tout, il a eu également une ambition encyclopédique ( la liste des livres qu'il a lus et souvent relus, établie par lui même, comporte environ 10 000 titres) et une volonté d'effectuer une recherche permanen