Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre de Ronsard

Stances - Poéme


Poéme / Poémes d'Pierre de Ronsard





J'ay varié ma vie en dévidant la trame
Que
Clothon me filoit entre malade et sain :
Maintenant la santé se logeoit en mon sein,
Tantost la maladie, extrême fléau ' de l'ame.



La goutte jà vieillard me bourrela les veines.
Les muscles et les nerfs, exécrable douleur,
Montrant en cent façons par cent diverses peines
Que l'homme n'est sinon le subject de malheur.



L'un meurt en son printemps, l'autre attend la vieillesse,
Le trespas est tout un, les accidens divers ;
Le vray trésor de l'homme est la verte jeunesse,
Le reste de nos ans ne sont que des hyvers.



Pour long temps conserver telle richesse entière,
Ne force ta nature, ains ensuy la raison,
Fuy l'amour et le vin, des vices la matière :
Grand loyer t'en demeure en la vieille saison.



La jeunesse des
Dieux aux hommes n'est donnée
Pour gouspiller sa fleur: ainsi qu'on voit fanir
La rose par le chauld, ainsi, mal gouvernée,
La jeunesse s'enfuit sans jamais revenir.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre de Ronsard
(? - 1585)
 
  Pierre de Ronsard - Portrait  
 
Portrait de Pierre de Ronsard


Biographie

1524
- (10 ou 11 septembre) : naissance au château de la Posson-nière (Couture, Loir-et-Cher).

Orientation bibliographique