Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre de Ronsard

Sonnet vi - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Pierre de Ronsard





Il faut laisser maisons & vergers & jardins,
Vaisselles & vaisseaux que l'artisan burine,
Et chanter son obseque en la façon du
Cygne,
Qui chante son trespas sur les bors
Maeandrins.



C'est fait j'ay dévidé le cours de mes destins,
J'ay vescu j'ay rendu mon nom assez insigne,



Ma plume vole au ciel pour estre quelque signe
Loins des appas mondains qui trompent les plus fins.



Heureux qui ne fut onc, plus heureux qui retourne
En rien comme il est oit, plus heureux qui séjourne
D'homme fait nouvel ange auprès de
Jesuchrist,



Laissant pourrir ça bas sa despouille de boue
Dont le sort, la fortune, & le destin se joue,
Franc des liens du corps pour n'estre qu'un esprit.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre de Ronsard
(? - 1585)
 
  Pierre de Ronsard - Portrait  
 
Portrait de Pierre de Ronsard


Biographie

1524
- (10 ou 11 septembre) : naissance au château de la Posson-nière (Couture, Loir-et-Cher).

Orientation bibliographique