Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Pierre de Ronsard

Epitaphe de françois rabelais - Poéme


Poéme / Poémes d'Pierre de Ronsard





Si d'un mort qui pourri repose
Nature engendre quelque chose,
Et si la génération
Est faite de corruption
Une vigne prendra naissance
De l'estomac et de la pance
Du bon
Rabelais, qui boivoit
Toujours ce-pendant qu'il vivoit,
Car d'un seul trait sa grande gueule
Eust plus beu de vin toute seule,
L'épuisant du nez en deux cous,
Qu'un porc ne hume de lait doux,
Qu'Iris de fleuves, ne qu'encore
De vagues le rivage more.
Jamais le
Soleil ne l'a veu,
Tant fust-il matin, qu'il n'eust beu.
Et jamais au soir la nuit noire,
Tant fust tard, ne l'a veu sans boire,
Car altéré, sans nul séjour,
Le gallant boivoit nuit et jour.
Mais quand l'ardente
Canicule
Ramenoit la saison qui brûle,
Demi-nus se troussoit les bras.
Et se couchoit tout plat à bas



Sur la jonchée entre les tasses.
Et, parmi des escuelles grasses
Sans nulle honte se touillant,
Alloit dans le vin barbouillant
Comme une grenouille en la fange;
Puis yvre chantoit la louange
De son ami le bon
Bacchus,
Comme sous luy furent vaincus
Les
Thebains, et comme sa mère
Trop chaudement receut son père,
Qui en lieu de faire cela,
Las ! toute vie la brûla.
Il chantoit la grande massue.
Et la jument de
Gargantuë,
Le grand
Panurge et le pais
Des
Papimanes ébaïs.
Leurs loix, leurs façons et demeures.
Et frère
Jean des
Antoumeures,
Et d'Episteme les combas;
Mais la
Mort, qui ne boivoit pas.
Tira le beuveur de ce monde,
Et d'ores le fait boire en l'onde
Qui fuit trouble dans le giron
Du large fleuve d'Acheron.
Or toy, quiconques sois, qui passes,
Sur sa fosse répen des taces,
Répen du bril et des flacons.
Des cervelas et des jambons ;
Car si encor dessous la lame
Quelque sentiment a son ame,
Il les aime mieus que des lis,
Tant soyent ils fraichement cueillis.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Pierre de Ronsard
(? - 1585)
 
  Pierre de Ronsard - Portrait  
 
Portrait de Pierre de Ronsard


Biographie

1524
- (10 ou 11 septembre) : naissance au château de la Posson-nière (Couture, Loir-et-Cher).

Orientation bibliographique