Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Philippe Jaccottet

Au dernier quart de la nuit - Poéme


Poéme / Poémes d'Philippe Jaccottet





Hors de la chambre de la belle rose de braise, de baisers le fuyard du doigt désignait
Orion, l'Ourse, l'Ombelle à l'ombre qui l'accompagnait



Puis de nouveau dans la lumière, par la lumière même usé, à travers le jour vers la terre cette course de tourterelles



Là où la terre s'achève levée au plus près de l'air (dans la lumière où le rêve invisible de
Dieu erre)

entre pierre et songerie

cette neige : hermine enfuie



ô compagne du ténébreux entends ce qu'écoute sa cendre afin de mieux céder au feu :

les eaux abondantes descendre aux degrés d'herbes et de roche et les premiers oiseaux louer la toujours plus longue journée la lumière toujours plus proche



Dans l'enceinte du bois d'hiver sans entrer tu peux t'emparer de l'unique lumière due : elle n'est pas ardent bûcher ni lampe aux branches suspendue

Elle est le jour sur l'écorce l'amour qui se dissémine peut-être la clarté divine à qui la hache donne force













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Philippe Jaccottet
(1925 - ?)
 
  Philippe Jaccottet - Portrait  
 
Portrait de Philippe Jaccottet


Biographie / Œuvres

L'oeuvre de Jaccottet puise son inspiration dans la contemplation du paysage de sa région. Son oeuvre se distingue notamment par le dépouillement et l'absence d'artifices. Son sujet préféré est l'étude de l'homme dans son milieu naturel. Son journal, publié dans « Les semaisons, carnets 1954-62 » (1984) et « La seconde semaison, carnets 1980-94 » (1996), montre son engagement permanent dans une co