Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Philippe Delaveau

Lii - Poéme


Poéme / Poémes d'Philippe Delaveau





Tonneau que roulent sur la terre des nuits
Les féroces dieux inventés par les hommes,
Il s'en écoule un vin âpre qui tache les cours,
Dont s'enivre le mauvais larron qui jure.
O petit enfant encore invaincu,
Cherche l'esquif et vogue à l'enfance.
Le
Seigneur est venu lui-même, dévêtu,
Arracher Œdipe aux souffrances.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Philippe Delaveau
(1950 - ?)
 
  Philippe Delaveau - Portrait  
 
Portrait de Philippe Delaveau


Eléments de bibliographie