Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Valéry

La jeune parque - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Valéry





Salut !
Divinités par la rose et le sel,

Et les premiers jouets de la jeune lumière,

Iles!...
Ruches bientôt, quand la flamme première

Fera que votre roche, îles que je prédis,

Ressente en rougissant de puissants paradis;

Cimes qu'un feu féconde à peine intimidées,

Bois qui bourdonnerez de bêtes et d'idées,

D'hymnes d'hommes comblés des dons du juste éther,

Iles! dans la rumeur des ceintures de mer,

Mères vierges toujours, même portant ces marques,

Vous m'êtes à genoux de merveilleuses
Parques :

Rien n'égale dans l'air les fleurs que vous placez,

Mais dans la profondeur, que vos pieds sont glacés!










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Valéry
(1871 - 1945)
 
  Paul Valéry - Portrait  
 
Portrait de Paul Valéry