Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

Théâtre - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





Comment peux-tu écrire pour le théâtre

me dit
Olivier

toi, un biseauteur de nuées.

Et le fait est que je rêve d'un théâtre

où le mythe de
Prométhée

s'associerait à l'allégorie de
Pandore.

Un théâtre magique tel que le concevait
Sénèque

où la boîte de
Pandore

apparaîtrait, objet neuf et surprenant,

comme une nature morte qui remplirait soudain

tout l'espace scénique.

Le théâtre de la
Grande
Chose à
Voir où l'Autocyclus du
Conte d'Hiver grand farfouillcur de fanfreluches multicolores introduirait un doigt dans le sphincter du sphinx et mettrait tout l'ensoleillement qu'un acteur peut mettre

[dans une phrase
Le public médusé par cette entreprise d'optique

[dramatique —
L'Héautontimorouménos à l'Hôpital de la
Pitié — écouterait s'élever le chœur des jeunes filles:
Celui que nous aimons est ressuscité.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys