Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

Rond-point - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





Mon amie, je t'aime

et nous irons en
Mesopotamie

broder sur ce theme.

Ne restons pas ici, la vue est trop bornee.
Allons vers
Ies contrees lumineuses, nous chasserons le jabiru dans
Ies paletuviers, nous ecouterons la musique verte des fleuves.
Je te conduirai sur une montagne taillee â pic; de la, tous
Ies details se perdront dans l'ensemble tu donneras tes levres rouges au soleil d'or, et nous redescendrons en courant.

Dites oui

et nous danserons des danses inedites

au son d'un orchestre inouî.

Nous visiterons
Ies musees;

nous presenterons des condoleances au gardien;

nous irons dans
Ies magasins de nouveaute,

acheter des rubans de soie et des pantoufles de couleur.

Au jardin zoologique proche

nous jetterons des noisettes dans la cage du mandrill

et en revenant par
Ies petites rues desertes

nous tirerons aux sonnettes des maisons.



Je chanterai: ma mie, o gue...

tu m'appelleras: vaurien, artiste,

et quand nous serons fatigues d'etre gais

nous serons contents d'etre tristes.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys