Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

Les violettes - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





En ce temps-là les violettes

sous la conduite d'un général,

d'un général de division,

les violettes envahirent

tout l'hémisphère boréal.

O merveilleuse vision!

On les vit du haut des montagnes

se disséminer dans la plaine

au point que la mer elle-même,

la mer devint violette.

Tricolor,
Odorata, ces deux mots ne disent-ils pas tout l'éclat des trompettes guerrières?
De
Caroline et de
Pensylvanie les violettes affluèrent sur notre continent ravi.
La plus humble des fleurs tant qu'elle est isolée, devient en rangs compacts la plus osée, si bien que, descendu des plus lointains vallons, le
Mac
Arthur des violettes les conduisit, bannière en tête, jusqu'aux cerisiers du
Japon.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys