Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

Les comptines d'octavie - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





Turlurette et
Turlulu rêvent d'un jeu farfelu

C'est le jeu de you and me toi
Youyou et moi
Mimi
Logés sous le même toit soyons à tu et à toi

Octavie est puérile
Octavie est déréglée
Octavie est difficile
Octavie est oubliée

Fol
Fol
Fol

tu n'as pas su vivre

Pol
Pol
Pol

sache au moins mourir

Prude à table mais au lit véritable
Stromboli

Pourquoi la poésie? ça fait passer la vie

et ça nous rend plus fort pour accueillir la mort



Le temps passe l'agneau dans le lupanar

le loup dans la bergerie la poésie: tu paies ça cher?

moi si je m'écoutais fort vrai et vraiment fort

j'aime les lieux sincères et les tournures locales













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys