Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

Idole - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





Idole devenu d'adorateurs d'idiots,

Monsieur
Machinouti n'aime pas les poètes:

Je vous entends venir avec vos gros sabots.

Ces fieffés paresseux, il faut qu'on les étouffe.

A quoi sert, à quoi rime, à quoi vise après tout

ce sifflotis d'oiseaux de pluie au bord du toit?

D'avoir atomisé
Madame
Chrysanthème

Monsieur
Machinouti yoyote de la touffe:

Saperlipopotame,
Saperlipopoète,

Monsieur
Machinouti, c'est son droit le plus strict,

préfère le confort du fauteuil à roulettes

aux desiderata de ces joueurs de flûte.

Faut se dépatrouiller de tant d'entourloupettes,

et non pas cultiver comme un plant d'artichauts

le goût de l'apocope et de l'anacoluthe.

Saperlipopotame,
Saperlipopoète,

le
Belge est fait du bois dont on fait les trompettes,

le
Belge est fait du bois on fait les gibets.

Idole devenu d'adorateurs d'idiots

Monsieur
Machinouti yoyote de la touffe.

Adieu, plus n'écrirai
Herbier ni
Melonnière.

Monsieur
Machinouti fait un trou à la lune.

Monsieur
Machinouti prend la fille de l'air.

La femme de l'huissier en est toute saisie.

Adieu, plus n'écrirai
Herbier ni
Melonnière

car le fruit du poète a le goût de l'aveu.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys