Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Paul Neuhuys

échappé belle - Poéme


Poéme / Poémes d'Paul Neuhuys





Accordéon,
Cheptel,
Hippocampe,
Banquise

O mots tirés en l'air comme des coups de feu

Chacun vient à son tour sur la terre conquise

Renouveler du sort l'inépuisable jeu

En vain te pares-tu d'un cœur artificiel

Dans le miroir d'argent nage une nuque blonde

Rien ne peut déranger le système du ciel



Et le clown désolé fait rire tout le monde



Fusez, rires d'enfants; coulez, larmes de mère

La jonque de l'amour chavire entre les fleurs

Dieu regarde s'ouvrir les tombes éphémères

Et naître des saisons l'éternelle fraîcheur











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Paul Neuhuys
(1897 - 1984)
 
  Paul Neuhuys - Portrait  
 
Portrait de Paul Neuhuys