Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Leiris

Nuages - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Leiris





Une épaule appuyée contre la masse du vent

le front offert aux proies futures

regardons les citadelles couler bas dans les étangs

et les briquets s'éteindre entre les doigts de ceux qui

aiment par-dessus tout le brandon noir que les tempêtes agitent



Il faudrait que la sensualité

avec son cortège de vaisseaux

d'aventures

et de mains criminelles

monte en nuée lourde

éclatante

d'où tomberait
Dieu sait quelle pluie



Un déluge de quarante jours et quarante nuits

Arche du corps

quel beau voyage à la surface de ce désastre

Il faut aimer l'eau qui s'écroule et submerge le sol



l'emprisonnant dans une gangue liquide

Les plantes pourrissent lentement dans ce désert de

nacre froides parois qui embrassent leurs rameaux et ceux-ci se colorent de reflets d'incendies et de sacres corrompus par cette langue très mobile dont la moiteur augmente le nombre que j'ignore mesure des avatars des choses et de leurs longues

vicissitudes



Il faut aimer les pierres dont le cristal se désagrège

sous la pesée tenace des eaux

baptême minéral qui plie les minerais ainsi que des

roseaux les fait faiblir devant cette hanche souple voile adorable qui surplombe les flots



Il faut aimer surtout la fuite monotone des cataractes

et des sanglots coulée douce

métallique comme tout ce qui brûle fluide pourtant comme les remous de jupe de celle

qui se déprave et nous livre

obéissant aux grandes chartes naturelles ses caresses et les indices divinatoires de son avenir et de ses os










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Leiris
(1901 - 1990)
 
  Michel Leiris - Portrait  
 
Portrait de Michel Leiris


La vie et l\'Œuvre de michel leiris

Né à Paris en 1901, Michel Leiris commence à écrire vers l'âge de vingt ans, bientôt soutenu par son aîné, le peintre André Masson, qui lui découvre tout un univers. Dès 1924, l'année où André Breton publie le Manifeste du surréalisme, il participe à ce mouvement, dont il se séparera en 1929, sans renoncer aux buts de total affranchissement psychologique et social que les surréalistes s'étaient as

Biographie / bibliographie

20 avril 1901 Naissance à Paris