Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Fardoulis-Lagrange




Naissance: 9 août 1910 au Caire
Décès: 26 avril 1994 à Paris

Michel Fardoulis-Lagrange est un écrivain et poète français.

Né au Caire de parents grecs, Michel Fardoulis-Lagrange commence à écrire dès l'âge de quatorze ans et publie dans des revues grecques d'Égypte. En 1929, il arrive à Paris où il vit dans une grande misère; il y poursuit des études de philosophie et adhère au Parti Communiste, d'où il est exclu en 1936. Néanmoins, il restera toujours fidèle à ses premiers engagements. De 1937 à la fin de sa vie, il ne cesse d'écrire, même à la prison de la Santé où, durant l'Occupation, il est incarcéré pendant un an (1943-1944) pour présomption de propagande communiste.

La publication de son premier livre, Sébastien, l'enfant et l'orange (1942), qualifié de "roman-poésie" par Leiris, lui vaut notamment la sympathie de Paul Éluard, Michel Leiris et Georges Bataille, chez qui il trouve refuge, à Vézelay, en 1943, et auquel il rendra hommage dans G. [ Lire la biographie de Michel Fardoulis-Lagrange]


Tous les poèmes de Michel Fardoulis-Lagrange (poésie)




Poémes

Aquarelles i






Articles littéraires au sujet de Michel Fardoulis-Lagrange


     

    Poètes contemporains Michel Fardoulis-Lagrange (1910 - 1994)



    1000 A.D. 1844 1878 1881 1903 2018 A.D.

    Anatole France
    (1844 - 1924)
    Jean de Bosschère
    (1878 - 1953)
    Valery Larbaud
    (1881 - 1957)
    César Moro
    (1903 - 1956)
     

     

    Contact - Membres - Conditions d'utilisation

    © WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



    Michel Fardoulis-Lagrange
    (1910 - 1994)
     
      Michel Fardoulis-Lagrange - Portrait  
     
    Portrait de Michel Fardoulis-Lagrange