Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Mesures pour mesure ou le clown du spectacle - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





La table l'heure la prudence le mois la ruse
Dune mesure qui n'est pas le mètre je mesure
La partie donne sur le
Tout qui donne la partie
Qu'est-ce qui s'applique à toi À quoi t'appliques-tu ?

Je te nomme rencontre d'une fleur et d'un pleur
Sur la table des os je te mesure
Mais qui est l'arrogant qui te mesure à toute chose
Qui t'appelle diminutif où l'infini se chiffre

Le balancier oscille légèrement la vie tient à un fil
Au fléau qui partage l'avancée sur le fil
Le petit fouet de rythme rend justice en pesant
Rien dans chaque plateau de ses extrémités



(Irait-il lui-même au-devant du jour si le soleil ne s'avançait bouclé en arrière au zodiaque et ployant le balancier d'un horizon outre horizons pour ici où le corps fraye, les pieds posant le bas, et sens dessus la tête à vol d'oiseau d'Hélios, et le corps des deltoïdes ailés à balance de cèdres frayant un trièdre pathétique où la pitié avance et la terreur recule ?
Par ce bras la pensée contrepèse un éclat, contrepèse un levier de rayons et de vide.
Et je — différence infiniment serrée entre cet équilibre et moi — perte d'incarnation où l'infini s'écarte — pour en répondre ! ? répondre de ce neutre, de cet en, tous les jours qui s'appellent jour !)

Ajoutant rien à droite et à gauche il s'effile
Perd une dimension pas à pas inventant le compte
Le risque proportionne l'avancée rigoureuse
Anadyomène de l'air il s'efface en prouesse en
Victoire

Ton comparant te célèbre, te démultiplie
Tu es parée, avec — comparée.
Contre quoi
T'échangcais-tu, est-ce à moi de fixer ton troc
Et la métamorphose je cherche à mesurer toute chose avec toi

L'amour et la rivalité s'élancent
Epithalame
Et ode
Le combat amoureux est la disposition
Homme provient de
Tout cherchant une mesure
Et
Polémos de
Tout qui cherche un père













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma