Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Le rescape - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





La mort, il ne peut, jamais la prendre sur le fait. D'où cet air absent, et. ce regard qui dément toujours les rides et la blancheur. Car il rentre à ce nid défoncé qu'il appelle en-soi-même, au centre où l'être refuse le temps.



D'aucuns savaient, accotés à la mort, pousser leur corps en avant dans la difformité. Mais lui, le rescapé, comment croirait-il à la mort : il faudrait que les fleurs qu'il parcourt lui sautent à la ceinture et le déchiquettent. Or il va sain et sauf par les champs inoffensifs. Il a perdu jusqu'au sommeil ingénieux qui prononçait de longs oracles; la lucidité qu'il préfère lui a retiré la mémoire. Il somnambule au carrefour labile d'influences dissemblables, comme d'une chute de feuille dépourvue presque de poids propre, au gré des vents qui soufflent ici ; ou plutôt de telle sorte que « l'ici » n'est jamais accordé, fugace, que comme croisement de vents discontinus, intersection de bourrasques.



Chute interminable comme la vie dans l'espace sans site où l'occasion déchaîne des souffles sans origine, sans direction, qui se frôlent, s'emmêlent, s'épuisent. La feuille s'oriente-t-elle dans la mêlée ? Est-ce que quelque chose grandit ?










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma