Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Le nostalgique - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





La vieille maison ne cesse de conter l'ancien. Toujours un monde s'effondre à nos côtés, se désamarre sans bruit pour « s'enfoncer dans la nuit des temps ». Un autre cependant nous emporte incessamment aussi dans un vacarme de préparatifs — nous toujours à la crête d'une houle rapide portée sur la ruine stable et mouvante de ses deux versants. L'ancien, nous ne nous retournons vers lui que quand c'est trop tard, parce que c'est trop tard. La joie ne se découvre enfin que dans le deuil de la séparation.



Toujours il y aura le nostalgique, à vocation de saluer ce qui va disparaître. En lui s'ébranle le départ de l'ancien, qui l'ébranlé lui-même et le doue de mémoire. S'il n'y avait plus le nostalgique, mais seuls les affairés du progrès, y aurait-il autre chose que le bruit de l'accélération qui se soutient dans son emportement vers le nulle-part ?











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma