Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Le liseron et la fusee - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





Qu'attendre de la mort — je veux dire ce côté-ci de la mort ?

Nous donnera-t-elle, en compensation de l'espoir, autant qu'aurait pu faire la séquence des jours qui croissaient semblables au liseron le long de la paroi posant une fleur à grands intervalles ?

Telle au sommet de sa montée contre la dolomite de la nuit l'éruption de la fusée, palier fulgurant.

Brutale et dépensière après l'avarice des jours, elle dilapide mais une fortune qu'elle n'a pas amassée ; elle disperse plus de braises que le feu médiocre des jours ne semblait en couver.

Maturation aimée de jours qui ne devrait pas finir, voici que d'un coup de pied la dispendieuse l'interrompt.

Mort qui décontenance, il faudrait qu'elle donnât plus en nous privant, comme un joaillier qui étale des pierres savoir que promettait côté-ci de la mort.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma