Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Le jeune homme - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





Un jeune homme qui croyait au voyage

Il ne ferme plus les portes il ne sait plus faire.

son lit dans la ville

De l'étage du bruit il tombe incessamment

Sans mal dans un ruisseau de silence

Il a le goût du vent qui efface, de la proue,

Des déchirures subites dans le ciel

Il emprunte à l'amour ses gestes vaudous

Aux femmes il voudrait extorquer le chant qui

le possède

Il scrute aux serrures des autres

Pour surprendre l'heure où ils se couchent et

les vins qu'ils préfèrent

Et la forme qu'ils cherchent à découper dans

l'espace avec leurs cheveux et leurs teintes.
Car il pressent de. meilleures manières.
Un jeune homme qui rêvait aux voyages
Glissant sur les rails stridents des cigales
Dans la migration rapide de l'herbe renversée
Il prend le vent pour modèle











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma