Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

La doxa des noms; un poster de clichés - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





Je suis en train d'écrire que j'imagine que je ferme les yeux, que je m'en vais...

...
Une vache enraye un tramway
Un
Gange passe, un bateleur tantrique remorque un cab très excentrique par une corde à son linguam dur comme trique
La foule des millions ne s'écarte jamais
Des idiomes sourds entre eux et juchés

sur grasses hanches drapées se pressant au comptoir d'Air-India à
Bombay —
Hindis
Ourdous et
Bengalis — ne s'entendent que par l'anglais

Le
Yogi mangeur de silence sur le pliant des jambes nues vieillit comme un cru
Les moulins des dieux sont des géants
Le maigre ascète n'a pas de livres ni d'écuyer

Il fait sa sortie au-dedans
Une pintade grise rincarne un artisan

Dans les faubourgs
Un film s'éternise, des amours



à épisodes d'un prince p. h. d. de
MIT qui enlève en
Porsche une dactylo de
Delhi
Au village de
Satjajit
Ray le temps se fait lisière intemporelle

La mousson fait mousser une moisson de seins mûrs en sari
Le roi des singes saute sur l'estrade
Nous appelons le plus pauvre de vos pauvres un paria

Le plus riche de vos riches un radjah
Nous les faisons se croiser aux margelles du
Fleuve
Ils se voient, purifiés sous une pluie de cendres veuves
Les corsaires de
Malabar tournent un documentaire











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma