Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

De la mortalité de l'âme - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





La donne des dés passe par ma main
Cette main d'un dieu qui ferait de même

Nul ne sait
Quelle saccade dès la paume qui ne dépend de rien jouant

«
Un peu de temps à l'état pur »
Perle en lobes sur la servante ou la maîtresse


Simmias et
Cébès
C'est plutôt notre vie qui use plusieurs âmes
L'espièglerie du monde brille ce matin

Tu regretteras les heures de tes seins dans mes mains
Celles de mon visage accouché sous tes yeux
Il n'y a pas que dans les livres qu'on parle comme un livre

Je regretterai l'anabase depuis ton sein
Remontant
Eurydice tout le long d'Eurydice
Du chiasme ténébreux des lèvres au double sein
A l'horizon des yeux accouchés de tes lèvres
Il n'y a pas que dans les livres
Qu'on n'aime pas que dans les livres











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma