Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Cardiogramme (mai) - Poéme


Poéme / Poémes d'Michel Deguy





La
Seine était verte à ton bras

Plus loin que le pont
Mirabeau sous

les collines comme une respiration

La banlieue nous prisait

J'aurais voulu j'aurais

tant besoin que tu penses du bien

Mais le courage maintenant d'

un cœur comme un prisonnier furieux comme un cœur

chassera du lyrique le remords de soi !

L'allongement du jour nous a privés de jours

Le jusant de la nuit nous détoure les nuits

mon amour paradoxal !
Nous nous privions de

poésie
Mais le courage sera de priver le poème du goût de rien sur le goût de tout











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma