Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Michel Deguy

Biographie, œuvres de Michel Deguy


Poésie / Poémes d'Michel Deguy





Naissance: 23 mai 1930 Paris, France
Décès: ...

Michel Deguy, né à Paris le 23 mai 1930, est un poète et écrivain français.

Philosophe, professeur émérite de lettres (à l'Université de Paris VIII), Michel Deguy participe par ailleurs aux revues Critique (« Conseil de rédaction ») et Les Temps modernes. Il a été le professeur de philosophie de Bernard Chambaz au lycée Buffon et lui a donné le goût de la poésie. Il a présidé de 1990 à 1992 le Collège international de philosophie, et de 1992 à 1998 la Maison des écrivains.



A publié à ce jour une trentaine d'ouvrages : livres de poèmes et essais. Il dirige la revue Poesie qu'il a fondée en 1977 et est membre du comité des Temps modernes. Dans la collecuon Poésie/Cîallimard, trois tomes anthologiqucs reprennent une partie des livres publiés chez cet éditeur, de Fragmente du cadastre (1960) et Ouï dire (1966) à Tombeau de Du Bellay (1973) et à Gisants (1985). Parmi ses plus récentes publications : Aux heures d'affluence (1993), A ce qui n'en finit pas : thrène (1995), L'énergie du désespoir (1998), La raison poétique (2000).

Avec Jean-Pierre Dupuy, il publie René Girard et le problème du mal (Grasset, 1982) ; avec Florence Delay, Natacha Michel, Michel Chaillou, Jacques Roubaud et Denis Roche, il compose l'Hexaméron (Seuil, 1990) ; avec et pour Claude Lanzmann, Au sujet de Shoah (Belin, 1990).

Michel Deguy reprend ici les parcours dont Fragment du cadastre formait un premier relevé.

Son œuvre, dont certaines anthologies ont été publiées aux États-Unis (Given Giving, traduction de Cl. Eshleman, U.C. Press, 1984), en Italie, en Pologne (traduit par E. Stachura), en Hongrie, a fait l'objet de plusieurs études, en particulier de Pascal Quignard, chez Seghers ; de Max Loreau chez Gallimard, du numéro 78 de la revue Sud en 1989, et de Jean-Pierre Moussaron : La Poésie comme avenir (Montréal, Grenoble, 1991). Un colloque international (ENS de Fontenay, 1995, Le poète que je cherche à être) lui a été consacré, dont les Actes ont paru en 1996 (coédition Belin - Table ronde). Le n° 114 de la revue Littérature (Larousse) lui est consacré.

La Presqu'île est ce grand quai breton où le vent siffle un départ, urgent et presque indéchiffrable, parmi les grappes violettes de la bruyère harcelée d'abeilles :
L'Enclos de Rhuys guide à cette jachère de genêts où le promeneur, pareil à une jeune bêle dans l'arène, se heurte aux gradins de l'océan, tandis que tourne le soleil, picador indémontable sur grands chevaux de nuages pommelés.
Dans Généalogies le poème cède à la mémoire, nostalgique par vocation, et tente de saluer ce qui ne cesse de disparaître.
Les Jumeaux parle de cette vie toujours menée à deux, de ce presque insupportable face à face où elle et lui cherchent à naître.
Poésie quotidienne évoque un art poétique confondu avec la difficulté de vivre.
Fragment du cadastre a reçu le Prix Fénéon. Michel Deguy collabore à la Nouvelle Revue Française.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Michel Deguy
(1930 - ?)
 
  Michel Deguy - Portrait  
 
Portrait de Michel Deguy


Biographie / Œuvres

Michel Deguy, né en 1930 à Paris, est professeur à l'Université de Paris VIII.
Président du Collège International de Pliiloso-phie de 1989 à 1992, il préside la Maison des écrivains (jusqu'à fin 1998) et le Centre International de poésie de Marseille. Il est rédacteur en chef de la revue Po&sie (Beliu), membre du comité de la revue Les Temps modernes. Après les prix Fénéon, Max Jacob et Ma