Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Max Elskamp

De visitation - Poéme


Poéme / Poémes d'Max Elskamp





Or, au dimanche froid, maritime et d'hiver,
Aux lèvres amer,
D'une ville très port-de-mer,
Dans un dimanche froid, maritime et d'hiver ;

Aux quatre heures de soir longues d'après-dînée
De lampes allumées,


Et lasses, et comme enfumées —

Des quatre heures de soir longues d'après-dînée ;

De la famille nous est venue visiter, —
Famille d'été,
Et de soleil très endettée, —
De la famille nous est venue visiter.

Or, avec les mains bleues de leurs jours de navires,
Plus debout qu'assis,
Disant en anglais raccourci
Le parler de leurs mains comme aux jours des navires,

Les parents de retour des bonnes
Australies,
Et riches trop tard,


Oncles d'Amérique et soudards —
Les parents de retour des bonnes
Australies,



Les grands-parents sous la lampe jaune en allés
Pour prendre le thé,
Graves et de solennité,
Les grands-parents sous la lampe jaune en allés,

De mains m'ont fait signe d'être à l'enfant-très-femme, —
Très-femme et très-âme —
Les parents de celle de l'âme
De mains m'ont fait signe d'être à l'enfant-très-femme ;

Et parlant de profil, comme à des yeux fermés,
Ils ont dit très doux :
Nous sommes ceux venus vers vous
Et d'annonciation vers la bien-aimée.













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Elskamp
(1862 - 1931)
 
  Max Elskamp - Portrait  
 
Portrait de Max Elskamp


Biographie / chronologie

1862
- Naissance à Anvers, rue Saint-Paul, de Max Elskamp.

Œuvres / orientation bibliographique

Œuvres