Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Max Elskamp



Biographie / chronologie de Max Elskamp


Poésie / Poémes d'Max Elskamp





1862

- Naissance à Anvers, rue Saint-Paul, de Max Elskamp.



1864

- Naissance de Marie, son unique sœur.



1870

- La famille Elskamp s'installe dans un hôtel bourgeois du boulevard Léopold (aujourd'hui, avenue de Belgique) où le poète habitera toute sa vie. 1876 - Etudes médiocres à l'Athénée Royal d'Anvers. Se lie d'amitié avec son condisciple Henry Van de Velde.





1880

- Premiers vers. S'inscrit en droit à l'Université Libre de Bruxelles.



1881

- Idylle avec Maria de Mathis, une amie de sa sœur. Premiers poèmes publiés en revue sous le pseudonyme d'A. M. Champ d'Aulnes (traduction française de son patronyme).



1883

- Mort de sa mère.



1884

- Rupture avec Maria de Mathis à la suite d'intrigues féminines ; crise profonde. Effectue son stage d'avocat à Anvers. Séjour à Paris dont il rentre déçu.



1886

- Première publication : L'Eventail japonais, recueil de six sonnets manuscrits et polycopiés sur fond d'estampes japonaises. Secrétaire de l'Art Indépendant.



1887

- Il embarque sur un cargo de minerai pour une croisière de six semaines en Méditerranée. Début d'une crise morale aiguë qui durera cinq ans.



1888

- Ecrit Le StyUte, récit lyrique en prose. Rencontre Gabrielle de Meester. Début d'une amitié qui durera jusqu'à sa mort.



1890

- Accueille Mallarmé à Anvers. Travaille à Dominical.



1892

- Publication de Dominical. Accueil chaleureux dans le milieu symboliste.



1893

- Parution de Salutations 2 dont d'angéliques chez Lacom-blez, à Bruxelles (203 exemplaires). Accueil mitigé en France. Commence ses explorations du folklore anversois. Reçoit Verlaine à Anvers.



1895

- En Symbole vers l'Apostolat sort en février chez le même éditeur et Six Chansons de pauvre homme pour célébrer la semaine de Flandre en décembre. Ces dernières sont ornées de bois gravés de l'auteur et imprimées par son ami Henry Van de Velde.



1898

- La Louange de la vie parait au Mercure de France. La critique est très favorable, mais la vente du livre est mauvaise et le poète profondément déçu. En mars, Enluminures parait à Bruxelles. Travail artisanal : typographie, reliure, ébénisterie, etc. Invente un nouveau procédé de gravure sur bois. Commence ses collections de cadrans solaires, astrolabes, estampes japonaises...



1900

- Rencontre de Francis Jammes.



1901

- L'Alphabet de Notre-Dame la Vierge, recueil de bois gravés. 1903 - Mort de sa sœur Marie ; Elskamp très affecté.



1908

- Amitié avec Jean de Boschère, son futur confident. Découvre

le bouddhisme. 1911 - Mort de son père. Les tourments d'Elskamp reprennent.



1913

- Période d'apaisement et de certitude religieuse : Max Elskamp se déclare bouddhiste.



1914

- Anvers bombardée. Exil en Hollande, à Bergen-op-Zoom ; occupe un poste au Consulat de Belgique. « Démoralisé », il rentrera à Anvers en septembre 1916.



1918

- Parution des Commentaires et l'idéographie du jeu de loto dans les Flandres, daté de 1914 pour déjouer la censure allemande.



1921

- Publie Sous les tentes de Pexode. Elu à l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises. Ecrit abondamment, fiévreusement, pour oublier la maladie qui le mine.



1922

- Chansons désabusées et La Chanson de la rue Saint-Paul.



1923

- Nombreuses publications : Les Sept Notre-Dame des plus beaux métiers, Les Délectations moroses. Chansons d'Amures, Maya. Achève Les Heures jaunes, Les Fleurs vertes, Révisions, Les Joies blondes.



1924

- Premiers signes de démence. Un moment, il est interné à Jette. De retour chez lui, il commence Effigies. Remet à son fidèle ami Van de Velde les manuscrits achevés en 1923 qui paraîtront après sa mon. Publie encore Remembrances et Aegri Somma. Frappé d'ataxie motrice, Elskamp vit désormais cloîtré dans sa maison du boulevard Léopold, en compagnie de Victor, son vieux domestique. Délires de persécution, accès de fureur alternent avec des périodes de complète hébétude. Il sombre dans la folie.



1931

- Mort de Max Elskamp, le 10 décembre.








Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Max Elskamp
(1862 - 1931)
 
  Max Elskamp - Portrait  
 
Portrait de Max Elskamp


Biographie / chronologie

1862
- Naissance à Anvers, rue Saint-Paul, de Max Elskamp.

Œuvres / orientation bibliographique

Œuvres