Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Marceline Desbordes-Valmore




Naissance: 20 juin 1786 Douai
Décès: 23 juillet 1859 (à 73 ans) Paris

Marceline Desbordes-Valmore, née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859, est une poétesse française. Elle fut surnommée « Notre-Dame-Des-Pleurs » en référence aux nombreux drames qui jalonnèrent sa vie.

Née à Douai en 1786, fille d'un peintre en armoiries ruiné par la Révolution, Marceline Desbordes, avant d'être poétesse, est actrice. Dès son enfance, elle joue des rôles d'ingénue, puis tente de faire carrière comme chanteuse d'opéra, avant de revenir à la comédie. Elle fait paraître ses premiers vers en 1806, et rencontre « Olivier » (Henri de Latouche, un écrivain), son grand amour malheureux, dont elle a un fils.



En 1817, elle épouse le comédien Valmore. Trois enfants naissent de ce couple obligé de courir la France des tréteaux pour fuir des difficultés matérielles permanentes. Ayant abandonné la scène (1823) pour se consacrer à ses enfants et à son œuvre poétique (Les Pleurs, en 1833, Bouquets et Prières, en 1843), elle a la douleur de voir mourir ses quatre enfants. [ Lire la biographie de Marceline Desbordes-Valmore]


Tous les poèmes de Marceline Desbordes-Valmore (poésie)




Poémes

Son image
La nuit d'hiver
Prière pour lui
Souvenir
Souvenir 2
Le secret
S'il l'avait su
Sans l'oublier
Je ne sais plus, je ne veux plus
Les deux amitiés
Le bouquet sous la croix
à mes sœurs
Le ver luisant
La jeune châtelaine
L'amour
Le dernier rendez-vous
Le beau jour
Les séparés
Révélation
L'attente
Dors-tu ?
Malheur a moi
Tristesse
Le mal du pays
La sincère
Ma fille
L'impossible
Le coucher d'un petit garçon
L'éphemere
Le convoi d'un ange
La maison de ma mère
La fleur d'eau
Avant toi
J'avais froid
Hiver
Rêve d'une femme
Fleur d'enfance
à monsieur a.l.
Cantique des mères
Cantique des bannis
Sol natal
Au christ
La femme
Jours d'été
Ma chambre
Départ de lyon
Dors
L'église d'arona
Une halte sur le simplon
Un arc de triomphe
Aux trois aimés
Une lettre de femme
Jour d'orient
Allez en paix
Les cloches et les larmes
Un cri
Les eclairs
Les roses de saadi
La jeune fille et le ramier
L'entrevue au ruisseau
La voix d'un ami
Trop tard
Dernière entrevue
Au livre de léopardi
Cigale
Le nid solitaire
La fileuse et l'enfant
Un ruisseau de la scarpe
Une ruelle de flandre
à rouen, rue ancrière
La rose flamande
Rêve intermittent d'une nuit triste
Ondine à l'école
La mère qui pleure
L'âme errante
Inès
Refuge
Retour dans une église
Quand je pense à ma mère
Les sanglots
Les prisons et les prières
La couronne effeuillée
Renoncement
L'enfant au miroir
Madame emile de girardin
Qu'en avez-vous fait?
Qu'en avez-vous fait ?
La promenade d'automne



Élégie

élégie i
élégie ii
élégie iii
élégie iv
élégie v
élégie


Articles littéraires au sujet de Marceline Desbordes-Valmore


 

Poètes contemporains Marceline Desbordes-Valmore (1786 - 1859)



1000 A.D. 1737 1750 1753 1764 2017 A.D.

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre
(1737 - 1814)
Sylvain Maréchal
(1750 - 1803)
Joseph de Maistre
(1753 - 1821)
Marie-Joseph Chénier
(1764 - 1811)
 

 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Marceline Desbordes-Valmore
(1786 - 1859)
 
  Marceline Desbordes-Valmore - Portrait  
 
Portrait de Marceline Desbordes-Valmore


Biographie / Œuvres

Née à Douai en 1786, elle devient chanteuse puis comédienne et elle épouse en 1817 un certain Valmore, acteur dont elle fera passer le nom à la postérité.

Chronologie