Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Marceline Desbordes-Valmore

Biographie, œuvres de Marceline Desbordes-Valmore


Poésie / Poémes d'Marceline Desbordes-Valmore





Naissance: 20 juin 1786 Douai
Décès: 23 juillet 1859 (à 73 ans) Paris

Marceline Desbordes-Valmore, née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859, est une poétesse française. Elle fut surnommée « Notre-Dame-Des-Pleurs » en référence aux nombreux drames qui jalonnèrent sa vie.

Née à Douai en 1786, fille d'un peintre en armoiries ruiné par la Révolution, Marceline Desbordes, avant d'être poétesse, est actrice. Dès son enfance, elle joue des rôles d'ingénue, puis tente de faire carrière comme chanteuse d'opéra, avant de revenir à la comédie. Elle fait paraître ses premiers vers en 1806, et rencontre « Olivier » (Henri de Latouche, un écrivain), son grand amour malheureux, dont elle a un fils.

En 1817, elle épouse le comédien Valmore. Trois enfants naissent de ce couple obligé de courir la France des tréteaux pour fuir des difficultés matérielles permanentes. Ayant abandonné la scène (1823) pour se consacrer à ses enfants et à son œuvre poétique (Les Pleurs, en 1833, Bouquets et Prières, en 1843), elle a la douleur de voir mourir ses quatre enfants. Après une période de célébrité, sa notoriété est éclipsée par deux gloires montantes de la poésie : Lamartine et Victor Hugo. Elle meurt à Paris en 1859. Mais Verlaine, touché par la grâce de son style, la délicatesse de sentiments, et la mélancolie de sa poésie, qui inspirera la sienne, rendra justice, dans ses Poètes maudits, à Marceline Desbordes-Valmore, « la seule femme de génie et de talent de ce siècle ».

Marceline Desbordes est la fille de Catherine Lucas et Félix Desbordes, un peintre en armoiries, devenu cabaretier à Douai après avoir été ruiné par la Révolution. Fin 1801, après un séjour à Rochefort et à Bordeaux, la jeune fille et sa mère s'embarquent pour la Guadeloupe, île appartenant à la France depuis 1635, afin de chercher une aide financière chez un cousin aisé, installé là-bas.









Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Marceline Desbordes-Valmore
(1786 - 1859)
 
  Marceline Desbordes-Valmore - Portrait  
 
Portrait de Marceline Desbordes-Valmore


Biographie / Œuvres

Née à Douai en 1786, elle devient chanteuse puis comédienne et elle épouse en 1817 un certain Valmore, acteur dont elle fera passer le nom à la postérité.

Chronologie