Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Léo Ferré

Les cinéastes - Poéme


Poéme / Poémes d'Léo Ferré





La pellicule au coin de l'oeil le pied savant
Les voilà qui s'en vont vers les laboratoires
Se tailler gravement quelques mètres de gloire
Et donner au ballot sa ration de clinquant



Mais dans la salle obscure où s'agite l'écran
On ne les voit jamais pourrir parmi les poires
Qui se dilatent la cervelle et les mâchoires
Entre
Rita la rousse et l'Esquimau fondant



Le génie est pourtant une longue patience
Plus que force et que rage il y faut de la science
Du doigté des amis une ou deux opinions



La caméra bien sûr quelques bonnes bouteilles
Mais il y faut surtout la paire de nichons
Pour trouver l'abruti qui donnera l'oseille











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Léo Ferré
(1916 - 1993)
 
  Léo Ferré - Portrait  
 
Portrait de Léo Ferré


biographie

Poète... vos papiers !, poèmes (La Table ronde, 1956)
La Nuit, feuilleton lyrique (La Table ronde, 1956)
Mon programme, plaquette auto-éditée (1968)
Benoît Misère, récit (Robert Laffont, 1970)
Il est six heures ici et midi à New York, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1974)
Je parle à n'importe qui, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1979)