Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Léo Ferré

Le mannequin - Poéme


Poéme / Poémes d'Léo Ferré





Drapé dans l'organdi cintré jusqu'à la garde
Sous l'œil apoplectif de la graisse indomptée
S'ébat le mannequin aux fugaces livrées
Sous le lustre baroque où le gratin bavarde



On lui tâte un ourlet un feston qui musarde
Le dégradé coquin où meurent des idées
On la pique on la chausse on la brode on l'agrée
Le mauve lui convient le rouge la poignarde



Ainsi plane l'archange au ciel de la couture
Heurtant parfois son aile à la grave censure
De la mensuration du galbe des pesées



Faisant de notre
Ariel cette pâle échalote
Qui rêve de homards de ragoûts de pâtées
Boit de l'eau de
Vittel et mange des biscottes











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Léo Ferré
(1916 - 1993)
 
  Léo Ferré - Portrait  
 
Portrait de Léo Ferré


biographie

Poète... vos papiers !, poèmes (La Table ronde, 1956)
La Nuit, feuilleton lyrique (La Table ronde, 1956)
Mon programme, plaquette auto-éditée (1968)
Benoît Misère, récit (Robert Laffont, 1970)
Il est six heures ici et midi à New York, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1974)
Je parle à n'importe qui, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1979)