Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Léo Ferré

Le cul sur la chaise - Poéme


Poéme / Poémes d'Léo Ferré





Ils vous ont fait passer un courant d'opinion
Le
Président des
U.
S.
A. prend son bacon

Vous avez attendu longtemps sur votre chaise
Les racketters de
Chicago gagnaient du pèze

Vos enfants n'ont pas fait encor toutes leurs dents
Qu'importe les boby soxers gagnent du temps

On vous a enfoncé
Monsieur
Volt dans la tête
Rita
Hayworth a mis son volt dans les braguettes

Vous leur avez fauché la civilisation
Ils en ont racheté une autre d'occasion



Les pannes de courant ont perdu la jugeote
Les syndicats en
Amérique ont les chocottes

On ne vous a pas vu aux
Actualités
Il y'avait les
Untel on vous a regrettés

Les gratte-ciel portent le crêpe de l'Europe
Eisenhower fume en lisant
Le
Misanthrope

Vous êtes morts le cul sur les États-Unis
Et
Lincoln ce soir-là dans sa tombe a rougi

Je vous écris cela à la lampe solaire

Et c'est pour le moment tout ce que je peux faire











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Léo Ferré
(1916 - 1993)
 
  Léo Ferré - Portrait  
 
Portrait de Léo Ferré


biographie

Poète... vos papiers !, poèmes (La Table ronde, 1956)
La Nuit, feuilleton lyrique (La Table ronde, 1956)
Mon programme, plaquette auto-éditée (1968)
Benoît Misère, récit (Robert Laffont, 1970)
Il est six heures ici et midi à New York, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1974)
Je parle à n'importe qui, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1979)