Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Léo Ferré

Drapeau noir - Poéme


Poéme / Poémes d'Léo Ferré





Et voilà : le taxi qui maraude en ma tête
En roule night and day de toutes les couleurs



Je rentre à
Levallois monsieur car c'est ma fête
Et le drapeau baissé je m'en vais tout en pleurs



Seul hormis le printemps qui grouille et pastorale
Toute une symphonie sous ma peau pour la peau Éternel passager vers la vitre où s'étale
Comme une informe nostalgie de vrais vitraux



Le rouge fait la main au vert qui désespère
La gaine de la nuit les contient tout en haut
Dégaine-toi putain la nuit c'est tes affaires
Les néons ça roucoule et que font les oiseaux?



Les néons mon copain et les rails liturgiques

Où glissent des trains doux comme un brouillard ad

hoc Ça roule vers l'époque où gisent les épiques
Hommes c'est l'épopée qui vous gonfle le froc!











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Léo Ferré
(1916 - 1993)
 
  Léo Ferré - Portrait  
 
Portrait de Léo Ferré


biographie

Poète... vos papiers !, poèmes (La Table ronde, 1956)
La Nuit, feuilleton lyrique (La Table ronde, 1956)
Mon programme, plaquette auto-éditée (1968)
Benoît Misère, récit (Robert Laffont, 1970)
Il est six heures ici et midi à New York, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1974)
Je parle à n'importe qui, plaquette auto-éditée (Gufo del Tramonto, 1979)