Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Lazare de Selve

Sur l'évangile du navire de saint pierre - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Lazare de Selve





Ton Église,
Seigneur, est le vaisseau sur mer,

Tu es le vrai pilote, et provident et sage;

La foi en est le mât, charité le cordage,

Et l'ancre un saint espoir, qui nous vient animer.



Les pasteurs, matelots, ne cessent de ramer,
Le monde est cette mer toute enflée d'orage,
Les erreurs sont les vents, la tempête, et la rage,
Et semble qu'elle soit en danger d'abîmer.



Mais toi, ô vrai
Neptune, ô tout-puissant ËoleB,
Avecques le vent fort de ta sainte parole,
Avecques ton trident, la sainte
Trinité,



Apaise tous ces flots, et les change en bonace,
Et conduis cette nef à ton havre de grâce, À ce port bienheureux de ta sainte cité.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Lazare de Selve
(? - 1622)
Portrait de Lazare de Selve