Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Lazare de Selve

Sur le dormir des trois apôtres - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Lazare de Selve





Quoi
I mon âme, tu dors lorsque ton époux veille,
Tu as les yeux fermés, il a les yeux ouverts,
Et de gouttes de sang les membres tout couverts
Il vient pour t'éveiller, et tu bouches l'oreille.



Tu dors, et ton péché vigilant s'appareillea À lui faire endurer maints supplices divers ;
Tu dors, et ce grand
Dieu auteur de l'univers
S'en va pour toi souffrir une mort non pareille.



La vie n'est qu'une heure, un instant limité,
Au prix de ce grand jour de l'immortalité,
Car la vie s'écoule, et ce grand jour demeure.



Et lorsque l'Éternel se vient rendre mortel

Pour te faire jouir d'un repos immortel,

Tu ne peux avec lui veiller une pauvre heure!











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Lazare de Selve
(? - 1622)
Portrait de Lazare de Selve