Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Joseph Marie Loaisel de Tréogate

Biographie, œuvres de Joseph Marie Loaisel de Tréogate


Poésie / Poémes d'Joseph Marie Loaisel de Tréogate





Naissance: 1752 Saint-Guyomard
Décès: 1812 Paris

Joseph Marie Loaisel de Tréogate est Écrivain français

Issu d'une vieille famille bretonne, il est déçu par sa carrière militaire et se réfugie dans une littérature de la mélancolie et du désespoir. Il public essentiellement des nouvelles et des romans, mais aussi une élégie. Aux âmes sensibles ( 1780). La Révolution lui permet ensuite de développer une œuvre de dramaturge qu'on considère comme une des sources du mélodrame. Le Nouvel Almanach des muses de 1802 a publié un poème « À M. le chevalier de Parny, après avoir lu ses Poésies erotiques» auquel Parny a répondu par un dizain de remerciement.

Après des nouvelles isolées (Valmore, Florello, 1776), puis un recueil (les Soirées de la mélancolie, 1777), la Comtesse d'Alibre (1778), remaniée en 1800 sous le titre de Valrose ou les Orages de l'amour, raconte l'histoire d'une jeune épouse enfermée et tourmentée par son mari ; Dolbreuse (1783) chante le retour à la vertu et à la simplicité provinciale. Loaisel se tourna ensuite vers le théâtre, des spectacles révolutionnaires et le mélodrame (le Château du diable, 1792).

Bibl. Towscnd Whelen Bowling. The Life, works, and literary career of Loaisel de Tréogate, Oxford, Studîes on Voltaire, 196, 1981. — Raphaël Gimcncz, L'Espace de la douleur chez Loaisel de Tréogate, Minard, 1992.

Aux âmes SENSIBLES. - 1. Les emplois psychologiques iï'électriser étaient apparus une dizaine d'années plus tôt. On en trouve plusieurs occurrences chez loaisel. « Les secousses du remords et de la douleur électrisent le cœur d'un coupable, dans les Soirées de mélancolie (1777). Les eccurs sont «élcctrisés par le sentiment, grandis par la vertu» dans Dolbreuse (1783). I.oaisel, selon un critique du Mercure de France, croit que les lecteurs oni «besoin d'être clcctrisés fortement» (26 février 1780).







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Joseph Marie Loaisel de Tréogate
(1752 - 1812)
Portrait de Joseph Marie Loaisel de Tréogate