Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

José-Maria de Heredia




Naissance: 22 novembre 1842
Décès: 2 octobre 1905

José-Maria de Heredia, né le 22 novembre 1842 et mort le 2 octobre 1905 est un homme de lettres d'origine cubaine : né sujet espagnol, il a été naturalisé français en 1893. En tant que poète, c'est un des maîtres du mouvement parnassien, auteur d'un unique recueil, Les Trophées, publié en 1893, comprenant 118 sonnets qui retracent l'histoire du monde, comme Les Conquérants, ou qui dépeignent des moments privilégiés, comme Le Récif de corail.



Dernier fils de Don Domingo de Heredia, issu d'une vieille famille espagnole et de sa deuxième épouse, Louise François Girard, d'une famille française émigrée de Saint Domingue, le poète vint au monde dans la plantation de café familiale,nommée La Fortune près de Santiago de Cuba le 22 novembre 1842. Il vint en France, au collège Saint Vincent de Senlis pour y poursuivre ses études en 1851, à l'âge de neuf ans, et il y resta jusqu’à son baccalauréat, en 1859. Il y fut un élève brillant et très apprécié. [ Lire la biographie de José-Maria de Heredia]


Tous les poèmes de José-Maria de Heredia (poésie)




Poémes

L'oubli
Némée
Stymphale
Nessus
La centauresse
Centaures et lapithes
Fuite de centaures
La naissance d'aphrodite
Jason et médée
Artémis et les nymphes
Pan
Le bain des nymphes
Ariane
Le réveil d'un dieu
La magicienne
Andromède au monstre
Persée et andromède
Le ravissement d'andromède
Le chevrier
épigramme votive
Le laboureur
La jeune morte
Regilla
Pour le vaisseau de virgile
Villula
à sextius
Hortorum deus
Tranquillus
Lupercus
La trebbia
Après cannes
à un triomphateur
Les rostres
Le cydnus
Soir de bataille
Antoine et cléopâtre
Le dieu hêtre
Aux montagnes divines
L'exilée
Vitrail
Epiphanie
Le huchier de nazareth
Médaille
L'estoc
Suivant pétrarque
Sur le livre des amours de pierre de ronsard
La belle viole
Vélin doré
La dogaresse
Sur le pont-vieux
Le vieil orfèvre
L'épée
émail
Rêves d'émail
Les conquérants
Jouvence
Le tombeau du conquérant
Carolo quinto imperante
Un nom
L'ancêtre
à un fondateur de ville
Au même
à une ville morte
La vision de khèm
Le prisonnier
Le samourai
Le daimio
Fleurs de feu
Le récif de corail
Médaille antique
La sieste
La conque
Un peintre
Floridum mare
Maris stella
Mer montante
Brise marine
Michel-ange
Sur un marbre brisé
Soleil couchant — en bretagne



Sonnets

Sonnet libertin



Epigraphes

épigramme funéraire
L'esclave


Articles littéraires au sujet de José-Maria de Heredia


 

Poètes contemporains José-Maria de Heredia (1842 - 1905)



1000 A.D. 1808 1821 1823 1842 2017 A.D.

Gérard de Nerval
(1808 - 1855)
Gustave Flaubert
(1821 - 1880)
Théodore de Banville
(1823 - 1891)
Stéphane Mallarmé
(1842 - 1898)
 

 

Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



José-Maria de Heredia
(1842 - 1905)
 
  José-Maria de Heredia - Portrait  
 
Portrait de José-Maria de Heredia


Biographie

Hérédia, José Maria de (1842-1905), poète français, né à La Fortuna, près de Santiago de Cuba, de père cubain et de mère française, et décédé le 2 octobre 1905 en France au Château de Bourdonné (près de Houdan).
Il a été inhumé le 7 octobre 1905 dans le cimetière de Bons secours (près de Rouen) Sur la tombe est écrit: Mon âme vagabonde à travers le feuillage, Frémira......
Dans ce

Chronologie josÉ-maria de heredia

1842 - 22 novembre :
naissance de J.M.H. à La Fortuna, plantation de café appartenant à la famille Heredia et située à l'est de Santiago de Cuba. Ses deux parents, mariés en 1829, descendent de colons émigrés de l'île de Saint-Domingue vers Cuba à la suite du soulèvement de Toussaint Louverture. La famille de Domingo de Heredia, le père, est établie depuis plusieurs siècles aux Caraïbes. L