Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean-Baptiste Chassignet

Sonnet cclxxiv - Sonnet


Sonnet / Poémes d'Jean-Baptiste Chassignet





Retourne le miroir vers la voûte azurée,
Le ciel incontinent y sera figuré,
Devers la terre soit le miroir reviré
La terre au mesme instant y sera figurée.



Telle est du feu d'amour la force immodérée,
Que le cœur de sa flamme ardemment torturé
Se transforme aussi tost au sujet désiré,
Estant en son désir l'ame démesurée.



Si tu aimes le ciel céleste tu seras,
Si tu aimes la terre en terre tu cherras
Et de terre vivant, tu deviendras terrestre.



Nabuchadenesar pour avoir trop aimé
Le monde terrien fust ainsi transformé
L'espace de sept ans en animal champestre.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean-Baptiste Chassignet
(1570 - 1635)
 
  Jean-Baptiste Chassignet - Portrait  
 
Portrait de Jean-Baptiste Chassignet


La vie de jean-baptiste chassignet