Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Rousselot

Le carnaval de nice - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean Rousselot





Tombé sur le trottoir, l'index tendu vers le côté noir de la vie, ce gant de femme a si bien gardé la forme de la main qu'il a perdue,

Qu'on le ramasse avec autant de précautions qu'une rose ou un oursin et qu'on le pose, à défaut de coussin, sur une balustrade un peu noble, à l'écart des tritons et des calembours.

Mais on ne va pas s'en tirer à si bon compte, car juste à ce moment surgit, d'un tout autre côté, une femme qui hurle en brandissant vers nous, comme un géranium, son poignet tranché.










Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Rousselot
(1913 - 2004)
 
  Jean Rousselot - Portrait  
 
Portrait de Jean Rousselot