Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Orizet

Les eucalyptus de tibériade - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean Orizet





Ils ont poussé près de ce petit débarcadère ou
Jésus prit un repas en compagnie de
Pierre.
Une roche longue est encore là, qui fut leur table.

Étrange et familier à la fois, le parfum d'eucalyptus flotte alentour, enrichi — par quel mystère? — de myrrhe et d'encens, fragrances des cathédrales.

Ici, troncs et feuillages sont colonnes et chapiteaux.
Pour abside, le lac de
Tibériade — paisible à cette heure tiède du jour.
Pour travées, le ciel de
Galilée, plus pâle qu'à l'habitude.

Des monts de
Jordanie, survient un souffle aux feuilles argentées.

A partir de cet accord ténu — son, parfum, paysage — s'élève un murmure sacré: voici deux millénaires investissant le rêve.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Orizet
(1937 - ?)
 
  Jean Orizet - Portrait  
 
Portrait de Jean Orizet


Œuvres

Après avoir pratiqué le métier de journaliste, Jean Orizet devient le cofondateur, en 1969, de la revue Poésie 1 et travaille comme éditeur aux éditions du Cherche-midi. Ecrivain, voyageur et humaniste, ses textes, dont 'L' Attrapeur de rêves' ou 'La Cendre et l'étoile', lui permettent de figurer au rang des poètes les plus importants de sa génération.