Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Orizet

Gondoles - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean Orizet





Leur proue de trirème ou de drakkar semble toujours prête à conquérir la mer.
Devenues pacifiques, elles glissent, sans cesse plus rares, sur des canaux en proie aux explosions.

Noires dessus — les doges le voulurent ainsi par souci d'égalité — vert-jaune dessous, elles gardent les couleurs et le mystère originel des salamandres.
La grande rame qui les meut est leur antenne sous-marine.

De chacun, elles connaissent les secrets passés, présents et à venir, mais leur mouvement silencieux, dû au profil aigu de leur carène, ne les incite guère aux confidences.

Si
Venise, un jour, disparaît, elles seront ses voiles de deuil, ses pleureuses.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Orizet
(1937 - ?)
 
  Jean Orizet - Portrait  
 
Portrait de Jean Orizet


Œuvres

Après avoir pratiqué le métier de journaliste, Jean Orizet devient le cofondateur, en 1969, de la revue Poésie 1 et travaille comme éditeur aux éditions du Cherche-midi. Ecrivain, voyageur et humaniste, ses textes, dont 'L' Attrapeur de rêves' ou 'La Cendre et l'étoile', lui permettent de figurer au rang des poètes les plus importants de sa génération.