Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Orizet

Dodécanèse - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean Orizet





Par quelle machinerie à la fois sous-marine et céleste, ces îles — douze pour les plus grandes, mais au moins cent éclats — régissent-elles l'élan ou le dégradé de leurs apparitions, de leurs absences?

Le jeu nuancé des pastels, matin et soir, peut-il être un rouage, comme la fantaisie de l'air, des nuages, des courants ?

Questionner les marins sur ce phénomène est vain ; la légende offre une réponse: ces atomes de monde, vivants par leur humeur même, appartiennent encore à cet immense fou qui tenta vainement d'approcher le soleil.

Icare pulvérisé.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Orizet
(1937 - ?)
 
  Jean Orizet - Portrait  
 
Portrait de Jean Orizet


Œuvres

Après avoir pratiqué le métier de journaliste, Jean Orizet devient le cofondateur, en 1969, de la revue Poésie 1 et travaille comme éditeur aux éditions du Cherche-midi. Ecrivain, voyageur et humaniste, ses textes, dont 'L' Attrapeur de rêves' ou 'La Cendre et l'étoile', lui permettent de figurer au rang des poètes les plus importants de sa génération.