Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean Marcenac

Biographie, œuvres de Jean Marcenac


Poésie / Poémes d'Jean Marcenac





Naissance: Figeac, 1913
Décès: Saint-Dcnis, 1984

Jean Marcenac est un écrivain, poète, traducteur et journaliste français né en 1913 et décédé en 1984, professeur de philosophie.

Marquée par le surréalisme, l'esprit de la Résistance et l'engagement communiste, son œuvre a été réunie en deux volumes : Poésies 1932-1969 {Le cavalier de coupe, 1945, Le ciel des fusillés, 1945, Je me sers d'animaux, 1949, Les petits métiers, 1969) et Les ruines du soleil et autres poésies : 1971-1984 (1985).


Après des études de philosophie, il s'inscrit au parti communiste et s'engage activement dans la Résistance. Il publie ses premiers poèmes sous forme de tract et dans des journaux clandestins. Il est proche d'Éluard et d'Aragon et traduit la poésie de Pablo Neruda.

Sa poésie dite « engagée » défend les valeurs de la fraternité.

Œuvres

Pablo Neruda, Seghers, 1953, 1973, 1976
Pablo Neruda (avec Claude Couffon), Seghers, 2004
Paul Éluard (avec Louis Parrot), Seghers, 1955, 2004

Poésie:

Le Ciel des fusillés, Confluence, Lyon, 1944
Le Cavalier de coupe : Poèmes 1933-1943, Gallimard, 1945
La Marche de l'homme, Seghers, 1949
Les Petits métiers, Les Éditeurs français réunis, 1969
Le Livre des blessures, Les Éditeurs français réunis, 1971
Poèmes, 1932-1969, Temps actuels
Les Ruines du soleil et autres poésies, 1971-1984, Messidor, 1985







Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean Marcenac
(1913 - 1984)
Portrait de Jean Marcenac