Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean de La Fontaine

Le philosophe scythe - Fable


Fable / Poémes d'Jean de La Fontaine





Un philosophe austère, et né dans la
Scythie,
Se proposant de suivre une plus douce vie,
Voyagea chez les
Grecs, et vit en certains lieux
Un sage assez semblable au vieillard de
Virgile,
Homme égalant les rois, homme approchant des dieux,
Et, comme ces derniers, satisfait et tranquille.
Son bonheur consistait aux beautés d'un jardin.
Le
Scythe l'y trouva qui, la serpe à la main,
De ses arbres à fruits retranchait l'inutile,
Ebranchait, émondait, ôtait ceci, cela

Corrigeant partout la nature,
Excessive à payer ses soins avec usure.

Le
Scythe alors lui demanda
Pourquoi cette ruine.
Etait-il d'homme sage
De mutiler ainsi ces pauvres habitants ? «
Quittez-moi votre serpe, instrument de dommage ;

Laissez agir la faux du temps :
Ils iront assez tôt border le noir rivage. —
J'ôte le superflu, dit l'autre, et, l'abattant,

Le reste en profite d'autant. »
Le
Scythe, retourné dans sa triste demeure
Prend la serpe à son tour, coupe et taille à toute heure ;
Conseille à ses voisins, prescrit à ses amis,

Un universel abatis.

Il ôte de chez lui les branches les plus belles ;
Il tronque son verger contre toute raison,

Sans observer temps ni saison,

Lunes ni vieilles ni nouvelles.
Tout languit et tout meurt.
Ce
Scythe exprime bien

Un indiscret stoïcien.

Celui-ci retranche de l'âme
Désirs et passions, le bon et le mauvais,

Jusqu'aux plus innocents souhaits.
Contre de telles gens, quant à moi, je réclame.
Ils ôtent à nos cœurs le principal ressort :
Ils font cesser de vivre avant que l'on soit mort.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean de La Fontaine
(1621 - 1695)
 
  Jean de La Fontaine - Portrait  
 
Portrait de Jean de La Fontaine


Bibliographie

8 juillet 1621.
Naissance et baptême de Jean de La Fontaine. (Paroisse de Château-Thierry.) Son père est Charles de La Fontaine, conseiller du roi et maître des eaux et forêts, fils de bourgeois champenois. Sa mère est Françoise Pidoux de bonne maison poitevine, veuve remariée.

Biographie / Œuvres

Jean de La Fontaine passe ses premières années à Château-Thierry dans l'hôtel particulier que ses parents, Charles de La Fontaine, Maître des Eaux et Forêts et Capitaine des Chasses du duché de Château-Thierry, et Françoise Pidoux, fille du bailli de Coulommiers, ont acheté en 1617 au moment de leur mariage. Le poète gardera cette maison jusqu'en 1676. Classée monument historique en 1886, la demeu