Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean de La Fontaine

Le lièvre et la tortue - Poéme


Poéme / Poémes d'Jean de La Fontaine





Rien ne sert de courir il faut partir à point.
Le
Lièvre et la
Tortue en sont un témoignage. «
Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
Sitôt que moi ce but. —
Sitôt? Êtes-vous sage?

Repartit l'animal léger.

Ma commère, il vous faut purger

Avec quatre grains d'ellébore.


Sage ou non, je parie encore. »

Ainsi fut fait, et de tous deux

On mit près du but les enjeux :

Savoir quoi, ce n'est pas l'affaire,

Ni de quel juge l'on convint.
Notre
Lièvre n'avait que quatre pas à faire,
J'entends de ceux qu'il fait lorsque, prêt d'être atteint,
Il s'éloigne des chiens, les renvoie aux calendes

Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,

Pour dormir, et pour écouter
D'où vient le vent, il laisse la
Tortue

Aller son train de sénateur.

Elle part, elle s'évertue,

Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,

Tient la gageure à peu de gloire,

Croit qu'il y va de son honneur
De partir tard. broute, il se repose,

Il s'amuse à toute autre chose
Qu'à la gageure.
A la fin quand il vit
Que l'autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait; mais les élans qu'il fit
Furent vains : la
Tortue arriva la première. «
Eh bien ! lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?

De quoi vous sert votre vitesse?

Moi l'emporter! et que serait-ce

Si vous portiez une maison? »













Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean de La Fontaine
(1621 - 1695)
 
  Jean de La Fontaine - Portrait  
 
Portrait de Jean de La Fontaine


Bibliographie

8 juillet 1621.
Naissance et baptême de Jean de La Fontaine. (Paroisse de Château-Thierry.) Son père est Charles de La Fontaine, conseiller du roi et maître des eaux et forêts, fils de bourgeois champenois. Sa mère est Françoise Pidoux de bonne maison poitevine, veuve remariée.

Biographie / Œuvres

Jean de La Fontaine passe ses premières années à Château-Thierry dans l'hôtel particulier que ses parents, Charles de La Fontaine, Maître des Eaux et Forêts et Capitaine des Chasses du duché de Château-Thierry, et Françoise Pidoux, fille du bailli de Coulommiers, ont acheté en 1617 au moment de leur mariage. Le poète gardera cette maison jusqu'en 1676. Classée monument historique en 1886, la demeu