Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jean de La Fontaine

Le geai paré des plumes du paon - Fable


Fable / Poémes d'Jean de La Fontaine





Un paon muait, un geai prit son plumage

Puis après se l'accommoda ;
Puis parmi d'autres paons tout fier se panada,

Croyant être un beau personnage.
Quelqu'un le reconnut : il se vit bafoué.

Berné, sifflé, moqué, joué,
Et par messieurs les paons plumé d'étrange sorte ;
Même, vers ses pareils s'étant réfugié,

Il fut par eux mis à la porte.
Il est assez de geais à deux pieds comme lui
Qui se parent souvent des dépouilles d'autrui,

Et que l'on nomme plagiaires.
Je m'en tais, et ne veux leur causer nul ennui :

Ce ne sont pas là mes affaires.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jean de La Fontaine
(1621 - 1695)
 
  Jean de La Fontaine - Portrait  
 
Portrait de Jean de La Fontaine


Bibliographie

8 juillet 1621.
Naissance et baptême de Jean de La Fontaine. (Paroisse de Château-Thierry.) Son père est Charles de La Fontaine, conseiller du roi et maître des eaux et forêts, fils de bourgeois champenois. Sa mère est Françoise Pidoux de bonne maison poitevine, veuve remariée.

Biographie / Œuvres

Jean de La Fontaine passe ses premières années à Château-Thierry dans l'hôtel particulier que ses parents, Charles de La Fontaine, Maître des Eaux et Forêts et Capitaine des Chasses du duché de Château-Thierry, et Françoise Pidoux, fille du bailli de Coulommiers, ont acheté en 1617 au moment de leur mariage. Le poète gardera cette maison jusqu'en 1676. Classée monument historique en 1886, la demeu