Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

Situation de l'âme - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





La chair, oui, mais l'âme n'a pas désir d'éternité,

Elle qui rétrécit comme un rond de buée

À la vitre et n'est que syncope

Dans la longue phrase du souffle expiré par les dieux.

Elle se sait mortelle et presque imaginaire

Et s'en réjouit en secret du cœur qui la tourmente.

Ainsi l'enfant que l'on empêche de jouer

Se dérobe les yeux baissés contre sa transparence.

Mais les dieux où sont-ils, les pauvres ? — À la cave ;

Et n'en remontent que la nuit, chercher dans la poubelle

De quoi manger un peu.
Les dieux

Ont tourné au coin de la rue.
Les dieux

Commandent humblement un grog à la buvette de la gare

Et vomissent au petit jour contre un arbre.
Les dieux

Voudraient mourir. (Mais l'âme seule peut,

À distance des dieux et du corps anxieux

Dans son éternité d'azote et d'hydrogène,

À distance danser la mort légère.)











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.