Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

Post-scriptum - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





Mais cette erreur avec le criminel est partagée

Et cette solitude avec le proscrit me confond.

L'âme tout au fond n'est que l'ombre où luisent les

couteaux ;
D'horreur et de sang chaque nuit se masquent les idées
Qui dépassent l'entendement.
Et quels dieux bafoués
Cachent l'oracle sous l'effroi du crime, eux qui n'ont plus
Chez nous leur demeure de paix et restent sans

offrandes ?
Celui qui marche ainsi, dans la solitude illicite,
Rend hommage à ces dieux ; on l'entend murmurer : sa

voix
Est à la fois mensonge et sacrifice ; innocent, il
Semble peu probable pourtant qu'il leur échappe ; tôt
Ou tard dans l'ombre douce on voit s'approcher les

couteaux.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.