Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

La porte - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





Et pourtant c'est ainsi : l'on voit, par la porte battante,
Une lumière qui s'approche, hésite puis s'éteint.
Souvent l'attente se prolonge.
Et seul, à qui sourire
En silence?
Personne.
Et qui nous répondrait de loin
Si l'on criait ?
Personne encore.
Un jour on croit rêver,
Un autre jour mourir — et vraiment c'est un songe, et

c'est
Aussi la mort.
Passent parfois deux lévriers timides
Et plutôt soucieux qui font mine d'en savoir long
Sur le sens de la vie.
Incidemment, la porte cesse
De battre et l'on se dresse en criant plus fort dans le noir ;
Ou bien la clarté s'établit, et l'on distingue enfin,
Pour un instant, ce qu'on ne peut pas dire ni comprendre.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.