Paul Verlaine

Alain Bosquet

Jules Laforgue

Jacques Prévert

Pierre Reverdy

Max Jacob

Clément Marot

Aimé Césaire

Henri Michaux

Victor Hugo

Robert Desnos

Blaise Cendrars

René Char

Charles Baudelaire

Georges Mogin

Andrée Chedid

Guillaume Apollinaire

Louis Aragon

Arthur Rimbaud

Francis Jammes


Devenir membre
 
 
 

Jacques Réda

Deux songes - Poéme


Poéme / Poémes d'Jacques Réda





Je dormais dans une maison prise par le brouillard.
Un songe que j'aurais pu faire éclairait le jardin
Et dans le brouillard du sommeil je tâtonnais en vain
Pour entrer dans cette lumière absente et véritable.
Cependant je croyais toucher l'herbe minutieuse
Et les cailloux à jamais dénombrés ne m'étaient pas Étrangers, ni l'orme sans ombre auprès de la clôture
Où la rose morte brûlait d'un souterrain éclat.
M'étais-je confondu avec la paix inaccessible
Au voyageur, avec la pierre où je voulais m'asseoir? Éveillé j'ai fait quelques pas dans la lumière aveugle
Et j'ai vu s'avancer mon double ; il m'a pris dans ses bras.
Disant : puisqu'un songe en dehors du songe nous

rassemble,
Il faut prier ; tes yeux ouverts ne se fermeront plus,
Tes yeux qui voient.











Contact - Membres - Conditions d'utilisation

© WikiPoemes - Droits de reproduction et de diffusion réservés.



Jacques Réda
(1929 - ?)
 
  Jacques Réda - Portrait  
 
Portrait de Jacques Réda


Biographie / Œuvres

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Après des études inachevées de droit, il monte à Paris en 1953. Il y sera membre du comité de lecture des éditions Gallimard, avant de devenir rédacteur en chef de la Nouvelle Revue Française de 1987 à 1995. Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1997, il sera également récompensé de la bourse Goncourt de la poésie en 1999.